Obsédée par les détails

Décembre 2006,

Il y a le triangle des Bermudes et il y a le triangle amoureux. Comme le premier, il est invisible et subtil. Parfois, il est physique et brutal, mais souvent il est émotionnel et on n’y échappe. C’est l’histoire de cette prose libre.

Il lui sourit. Elle le regarde. Il lui parle du passé. Elle parle du magasin qu’ils ont fait ensemble. Il dit que ça l’ennuyait mais elle est contente car il l’a attendu. Il la regarde. Elle lui sourit. Il est assis dans un tram à Toronto, elle à côté. Assis dans un café, il commande un thé. Elle prend la même chose avec de la cannelle. Il déguste. Elle lui montre une carte de la ville. Il l’aide à choisir un lieu. Elle lui parle de son retour au pays. Il est triste. Elle lui propose de lui envoyer quelque chose. Il lui dit non, par politesse.

Pendant ce temps, l’autre écoute, voit et sent.

For T & S.

Copyright © 2019 CrossingPeople All rights reserved.

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s